Les aides possibles

Les prix des séjours en centres de vacances sont de plus en plus élevés. Vous pouvez bénéficier d’aides au financement dont vous trouverez ci-après le détail.

Les caisses d’allocation familiales:

Votre CAF peut vous attribuer des bons vacances. Le montant des ces bons est calculé en fonction de votre quotient familial. Ces bons sont utilisables pour des séjours d'enfants en centre de vacances ou de loisirs. ATTENTION, bien vous renseigner des conditions de fonctionnement auprès de votre CAF. En effet, Le montant de l'aide et les modalités pour y avoir droit sont variables suivant les départements, voir entre les différentes CAF d'un même département.

En général, l'aide accordée est versée directement à l'organisme ou à la famille pour les centres de vacances. Mais, certaines CAF n’allouent des bons que pour les séjours se déroulant dans leur département ou pour des départs avec des associations de leur département. Tous les organismes que nous référençons s’engagent à accepter ces bons et doivent être conventionnés avec la CAF.

Les Comités d’Entreprise:

Votre CE peut intervenir de différentes façons : bons et chèques vacances, politiques tarifaires, actions négociées avec des producteurs. Le secrétariat de votre CE vous informera des différentes possibilités qu’il vous propose.

Des mutualisations d’entreprises:

Certaines entreprises qui ne disposent pas de comités d'entreprise se regroupent en cotisant auprès de caisses qui pourront proposer des aides aux vacances. Renseignez vous auprès de votre entreprise.

La fonction publique:

Des prestations peuvent être versées pour l'inscription de leurs enfants à certains agents de la fonction publique. Renseignez vous auprès de votre administration.

La MSA Mutualité Sociale Agricole:

Ces aides sont proposées aux affiliés et ont le choix entre les chèques vacances et les bons vacances, les deux aides étant versées selon les revenus. Renseignez vous auprès de votre caisse.

ANCV Agence Nationale des Chèques Vacances:

Le Chèque-Vacances a été créé pour permettre au plus grand nombre, particulièrement ceux qui disposent des revenus les plus modestes, de partir en vacances, d'accéder à un large éventail d'activités culturelles et de loisirs. C'est un titre de paiement proposé ou attribué aux salariés par les employeurs, les organismes sociaux, les entreprises ou les collectivités ; le salarié n'en paye qu'une partie. Il se présente en coupures de 10 et 20 Euros. Il est valables deux ans après l'année d'émission. Il est utilisable par le titulaire, son conjoint, ses ascendants et enfants à charge fiscalement.

Les Conseils Généraux:

Ils interviennent sous forme de prises en charge en complément des autres aides. Elles sont réservées aux familles en très grande difficulté. Renseignez vous auprès des assistantes sociales et Conseils Généraux.

Les Mairies:

Les services sociaux, CCAS, service jeunesse des Mairies peuvent vous proposer des aides aux séjours. L'aide est souvent calculée en fonction du quotient familial, et elle est en général versée directement à l’organisme. Renseignez vous auprès de votre Mairie.

La Bourse Solidarité Vacances BSV:

01.41.79.15.80. Sous certaines conditions cette institution peut intervenir pour aider les plus démunis. Elle intervient auprès des différents prestataires tourismes pour obtenir les meilleures conditions de départ possible.

Les associations caritatives:

Le secours catholique, le secours populaire disposent de relations auprès d’organismes permettant le départ d’enfant à des tarifs négociés.

Jeunesse au Plein Air JPA:

JPA organise dans les établissements scolaires des collectes de fonds qu’il redistribue sous forme de bourse généralement versées aux organisateurs de séjours. Ces bourses sont fonctions du quotient familial.

× Nous utilisons des cookies pour mesurer l'audience du site et proposer des offres adapatées à vos centres d'intérêts. En poursuivant la navigation, vous acceptez le dépôt de ces cookies. En savoir plus.